Biographie

Julien Marcou découvre la harpe dès l’âge de 6 ans en entendant le Concerto de Boieldieu interprété par Lily Laskine. A la suite de cette expérience fondatrice, il prend ses premiers cours à l’Ecole Nationale de Musique de Saint-Etienne. Rapidement remarqué par Marielle Nordmann, Julien Marcou poursuit ses études musicales dans les classes de Sylvie Perret, Geneviève Letang et Béatrice Guillermin. Puis il intègre la classe de harpe de Fabrice Pierre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où il obtient, en 2002, son Diplôme d’Etudes Supérieures Musicales avec un prix spécial pour la création de « Spirales » de Patrick Burgan. Il se perfectionne ensuite auprès des maîtres réputés que sont Catherine Michel, Béatrice Guillermin et Germaine Lorenzini. Ce travail aux côtés de ces grands noms de la harpe d’aujourd’hui constitue des rencontres déterminantes.

Harpiste aux Orchestres de la Garde Républicaine de 2003 à 2008, Julien Marcou joue devant les plus hautes personnalités lors de concerts officiels à l’Hôtel National des Invalides, au Palais de l’Elysée, au cours de tournées au Japon et en Chine… Julien Marcou s’est déjà produit avec les orchestres des Opéras de Lyon, Metz et Bordeaux ainsi qu’à l’Opéra National de Paris où il est régulièrement invité, sous la baguette des chefs d’orchestre Christoph von Dohnányi, Sylvain Cambreling, Harmut Haenchen, Cornelius Meister, Vladimir Jurowski, Philippe Jordan… Il participe à de nombreux concerts en récitals, en musique de chambre et en tant que concertiste: Festival International d’Arles (récital et concerts voix et harpe avec Nathalie Gaudefroy, soprano et Carl Ghazarossian, ténor), Fête de la harpe au Théâtre des Champs Elysées à Paris, Chantilly, Lyon, Théâtre Impérial de Compiègne, Festival de La Baule, Festival de Pâques à Deauville, Festival de Gargilesse, Festival Mista et Arpissima en Italie...

Jeune héritier de l’école française de harpe, Julien Marcou nous entraîne avec une sensibilité et une beauté sonore profondes vers les pages romantiques. Il tisse une relation étonnamment naturelle avec l’instrument dans une poétique musicalité et une élégance gestuelle rare.

Julien Marcou est lauréat des Concours internationaux de Belgique (Concours Félix Godefroid) et du Japon (Nippon Harp Competition).